Alzheimer : les solutions pour ralentir la maladie

12Nov - by Damien - 0 - In Santé

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui n’a pas encore de traitement connu. En France, de nombreuses personnes en souffrent. Toutefois, même s’il n’existe pas de médicaments pour en venir à bout, certaines solutions sont envisageables pour réduire les symptômes et la ralentir. Quelles sont donc ces solutions ?

 

Dormir efficacement

Cela peut paraître banal, mais dormir est considéré comme une solution efficace pour ralentir la maladie d’Alzheimer. Pour ce faire, il peut être conseillé de se relaxer sur un canapé lit 2 places. Cela favorisera le confort nécessaire à l’endormissement. En effet, une personne atteinte d’Alzheimer aura beaucoup de difficulté à rester endormie toute la nuit. Il n’est donc pas rare qu’elle se réveille souvent.

 

Faciliter le sommeil avec ce type de canapé favorise le bon fonctionnement du cerveau. De façon générale, ce dernier profite du sommeil pour évacuer les déchets, grâce à un liquide céphalo-rachidien. Parmi ceux évacués, il y a les protéines bêta-amyloïde qui s’accumulent dans le cerveau des personnes qui sont atteintes de la maladie.

 

Chanter

Selon une étude menée au centre de mémoire de ressources et de recherche de Saint-Étienne, le fait de chanter peut aisément aider une personne atteinte d’Alzheimer à ralentir le développement de la maladie. Lors de cette étude, environ 60 patients atteints de troubles cognitifs ont participé à une séance de chant pendant 1 h 30. En 3 mois, les résultats ont révélé des éléments positifs chez ceux atteints de troubles de la mémoire et de l’anxiété.

 

Chanter peut donc être tant bien que mal une solution pour stimuler la mémoire de la personne atteinte. Par ailleurs, cela lui permettra de se sentir moins menacé et d’améliorer sa relation avec son entourage, ce qui sera d’autant plus bénéfique. C’est une méthode simple et gratuite qu’il faudra absolument essayer.

 

Faire du sport

Pour ralentir le processus de développement de la maladie d’Alzheimer, faire du sport est une activité non négligeable. Néanmoins, il ne s’agit pas ici de s’adonner à des sports extrêmes. Faire de la marche ou du taï-chi sera amplement suffisant. Ces activités ont pour fonction de stimuler l’activité cérébrale des malades.

 

Selon une étude, les exercices d’aérobic améliorent la fonction cognitive des personnes atteintes de troubles de la mémoire. Pour que cela soit efficace, il est important de répéter l’exercice plusieurs fois par jour. Il n’est donc nullement nécessaire de viser certaines performances élevées. Les malades doivent plutôt préférer faire des pauses au bout d’une vingtaine de minutes avant que des signes de fatigue ne se manifestent.

 

Pour également ralentir la maladie d’Alzheimer, la danse est une activité physique idéale. Ceci, en raison du fait qu’elle implique l’apprentissage de certains pas, la coordination avec la musique, mais aussi l’échange.

 

S’adonner à des jeux

En dehors du fait de bien dormir ou de faire des siestes, il est aussi important de s’adonner à certains jours. En réalité, il est plus efficace de stimuler le cerveau par ce moyen en sollicitant les activités cognitives générales. Pour ce faire, certains jeux sont plus adaptés que d’autres. Il y a par exemple les jeux de plateau ou les mots croisés. Il faudra garder à l’esprit que ces jeux seront efficaces s’ils sont appréciés.

 

Pour ce qui est des jeux vidéo sur ordinateur, la question de leur efficacité fait encore débat.

 

Stimuler les sens

Plusieurs activités sont adéquates pour vous aider à stimuler les sens et à solliciter les capacités d’apprentissage. Il s’agit entre autres de bricoler, de tricoter ou de jardiner. En effet, en plus de solliciter le savoir-faire, ces activités permettent à la personne atteinte d’anticiper un résultat et favorisent la concentration. C’est d’ailleurs ce qu’il faut pour générer de nouvelles connexions entre les neurones et enrichir le cerveau.

 

Prendre soin de votre audition

Plusieurs études ont montré que la surdité accroît le déclin cognitif. Cela est d’autant plus vrai, lorsque le cerveau est déjà malade. En effet, les neurones qui ne sont plus sollicités, finissent par s’éteindre. Il n’est également pas rare que certaines affections neurologiques aggravent la perte de l’audition et amènent le malade à se couper du monde extérieur. Si vous souhaitez donc améliorer votre audition, le mieux serait de vous faire appareiller.

 

Recourir à la méthode Montessori

L’objectif de cette méthode est simple. Il s’agit d’améliorer le quotidien de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Pour ce faire, elle mobilise ses capacités et le laisse choisir les activités qu’elle désire. Bien sûr, ces dernières doivent être parfaitement adaptées à ses préférences et à ses capacités. Il s’agira donc entre autres de laisser le malade choisir ses vêtements, faire les courses ou encore mettre la table.

 

Vous pouvez aussi être amené à trier des photographies pour la réalisation d’un album. Les résultats de cette méthode sont par ailleurs significatifs. Ces études montrent que les personnes qui s’y adonnent sont plus éveillées et que les troubles du comportement s’améliorent.

 

Découvrez également ici l’essentiel à savoir sur le disque de diamant. D’autres articles intéressants sont visibles sur ce site.