Construire en 2022 : Tout ce qu’il faut savoir pour un projet serein

10Mar - by Damien - 0 - In Maison

Qui ne rêve pas de devenir propriétaire et d’avoir sa propre maison ? En effet, pour grand nombre d’entre nous, la construction d’une maison est le projet de toute une vie. Si vous êtes enfin décidé à vous lancer dans ce type de projet, prenez le temps de bien vous préparer. Evitez d’entreprendre les travaux au hasard. Pensez avant tout à bien définir toutes les étapes et de maîtriser au mieux les notions essentielles. Voici un guide pratique qui vous aidera à monter votre projet en toute sérénité.

Définir son budget, une étape clé

La construction d’une maison est un rêve qui s’apprivoise. Pour cela, vous devez commencer par définir le budget que vous allez y allouer. Pour un projet nouvelle construction, ne vous attendez pas à ce que le budget se résume à l’addition du prix de la construction à celui du terrain, car vous êtes loin de la réalité. En effet, vous devez compter les frais annexes que le terrain peut abriter comme l’étude de sol, la viabilisation, les branchements, les honoraires d’acquisition et le bornage. Des frais liés à la construction doivent également être pris en compte. Surtout n’oubliez pas d’intégrer les frais de voirie et de réseaux, l’assurance dommages-ouvrages obligatoire, les différentes taxes, les compteurs et leurs ouvertures de ligne. Enfin, prévoyez le budget nécessaire pour les finitions, les extérieurs, la cuisine et les imprévus. Pour assurer sans stress, prévoyez environ 10 du budget global.

Déterminer ses besoins

Une fois que vous aurez défini votre budget, vous devez entrer dans le concret. Concentrez-vous d’abord sur la recherche de terrain. Dans l’idéal, le prix du terrain doit représenter environ 30 % de l’enveloppe globale. La construction, quant à elle, reviendra à 60 % du budget alors que les 10 % restant serviront de réserve. Par ailleurs, avant de prendre une quelconque décision, prenez le temps de bien vérifier la constructibilité du terrain, son environnement actuel, son environnement futur et la nature du sol.

En ce qui concerne la maison, commencez par faire une estimation de la surface que vous souhaitez avoir, le type d’architecture ainsi que le nombre de pièces. N’hésitez pas à dresser une liste de vos critères. Procédez par ordre de priorité et gardez à l’esprit qu’il faudra peut-être concéder. Vous pouvez très bien choisir de mener votre projet seul, mais pour cela vous devez vous armer de patience et avoir un mental à toute épreuve. Toutefois, si vous souhaitez avoir plus de sérénité, il est préférable de solliciter les services d’un constructeur de maison individuelle. Ce type de professionnel prendra tout en charge : dépôt de permis de construire, réalisation des plans, garanties (biennale, parfait achèvement, dommages-ouvrage, décennale, délai convenu, livraison au prix).

Profiter des aides financières

Pour votre projet de construction, vous pouvez contracter un prêt classique, mais il existe également des dispositifs pouvant faciliter le financement de celui-ci. Il s’agit ici du prêt à taux zéro (PTZ), du prêt à l’accession sociale (PAS) sous conditions de ressources, de l’exonération de la taxe foncière pendant 2 ans, du prêt Action logement et de la réduction Pinel.