Fuite d’eau assurance : qui doit payer la recherche ?

2Fév - by Damien - 0 - In Maison

En présence de fuite d’eau, c’est à l’occupant principal de la maison de réagir au plus vite. Par exemple, si vous êtes locataire, vous êtes tenu d’informer votre propriétaire en urgence afin de payer la recherche et la réparation de fuite d’eau. Celui-ci peut demander l’aide de son assurance pour bénéficier d’une indemnisation. L’assurance intervient auprès de ses clients pour leur aider à financer les travaux de réparation du sinistre. 

Dégât des eaux dans un immeuble, que faut-il faire ?

En toute évidence, en présence d’une fuite dans de des parties communes ou privatives, il faut que le syndic de copropriété prenne en charge la recherche de fuite. Ce dernier doit appeler une Entreprise Plombier Paris pour localiser et réparer la fuite convenablement.

Par ailleurs, pour que l’assurance intervienne pour couvrir les frais du sinistre, totalement ou partiellement, tous les habitants de l’immeuble doivent remplir une déclaration de dégât des eaux et signer un constat amiable dans les 5 jours à l’assurance. De ce fait, le plombier doit réaliser tout un diagnostic détaillé afin d’identifier le responsable de la fuite. Il doit donner au syndic  un rapport d’intervention destiné à la compagnie d’assurance. 

Que faire pour limiter l’ampleur des dégâts

Face à une fuite d’eau qui persiste, il faut anticiper l’intervention du plombier. En tant que l’occupant du logement, vous devez contacter un plombier disponible pour qu’il puisse vous dépanner dans les plus brefs délais. Ainsi, pour limiter l’ampleur des dégâts il faut détecter tous les défauts d’étanchéité. Par exemple, si l’origine de la fuite d’eau a pour cause un manque d’entretien de la plomberie, le plombier tâchera d’entretenir et de nettoyer tout le réseau de canalisation et les équipements de plomberie de manière rapide, correcte et professionnelle. Pour limiter le dégât des eaux, il faut fermer le robinet d’eau principale et veiller à bien couper tout contact électrique qui risque de provoquer une électrocution. 

Comment identifier l’origine d’une fuite masquée ? 

Si la fuite est enterrée, le premier réflexe à avoir est d’alerter votre plombier. Ce dernier peut vous aider à rechercher la fuite sans casse. Ainsi, il pourra opter des techniques de pointe comme le gaz traceur et l’inspection par caméra. Ces méthodes non-destructives sont efficaces pour capter et réparer toutes les anomalies qui se trouvent dans des canalisations encastrées ou dans des endroits ayant un accès difficile.

Il est également recommandé de vérifier le compteur d’eau pour détecter une fuite d’eau enterrée chez vous. Ainsi, si vous constatez une surconsommation d’eau, cela veut dire que vous êtes victimes d’une fuite. Dans tous les cas de figure, un plombier professionnel saura identifier l’origine de la fuite et pourra également la réparer dans les règles de l’art. 

Les fuites sur les toilettes, comment les arrêter ? 

La fuite dans votre WC peut provenir de plusieurs endroits comme le siphon et le mécanisme de chasse d’eau. Pour arrêter la fuite il faut déterminer son origine. Le dysfonctionnement peut avoir pour cause la défaillance du flotteur. Dans ce cas, il faut changer le flotteur défectueux et le changer par un nouveau modèle identique. De même, le plombier doit inspecter l’état du joint d’étanchéité entre le réservoir et la cuvette.

Ainsi, s’il est endommagé ou détérioré, il faut le rénover. En guise de prévention, pour lutter contre le calcaire qui peut se former rapidement au niveau du joint d’évacuation ou de raccordement de votre WC, il est conseillé d’utiliser des produits détartrants naturels comme les cristaux de soude.  En cas de besoin d’une assistance rapide, vous pouvez vous adresser directement à un expert en dépannage plomberie à travers un devis personnalisé.