Les différents villages à visiter durant le séjour en Ouzbékistan

5Oct - by Damien - 0 - In Voyage

Les amateurs d’aventure ont une envie de découvrir les perles rares que contiennent les villages d’Ouzbékistan. Cette région offre divers accès aux randonneurs, soit à bord de 4×4 ou en caravane chamelière ou à cheval ou à pied. La découverte des spécialités culinaires traditionnelles est aussi une des activités à ne pas louper lors d’un séjour en Ouzbékistan.

Randonnée dans le village Uhum lors d’un séjour en Ouzbékistan

Le village Uhum possède des multiples facettes légendaires en Ouzbékistan. Le lac d’Aydarkoul est le deuxième grand lac dans cette région abritant des poissons-chats, des carpes, des chevesnes, des perches… Cet endroit attire les randonneurs grâce à leurs belles plages sauvages couvertes des broussailles et des arbustes épineux. Les amateurs de nature peuvent baigner dans cette vaste étendue d’eau calme et transparente. Ils peuvent observer des oiseaux migrateurs qui viennent s’abreuver sur le bord du lac tels les hérons blancs, les perches…

D’autre part, les alentours du village Uhum offrent aux voyageurs des magnifiques paysages riches en fleurs sauvages (coquelicots, pavots, mauves, etc.). Lors d’une balade sur les collines, les promeneurs contemplent la beauté du village sur les hautes altitudes. Ils ont l’opportunité de voir des marmottes et des bouquetins des rocheuses qui rodent dans les montagnes. L’observation du coucher de soleil est un instant mémorable à ne pas rater lors de leurs passages dans le village Uhum.

Faire une exploration dans le village Tersak pendant la visite d’Ouzbékistan

Le village Tersak se trouve environ à 40 kilomètre de la ville de Samarcande. En traversant les montagnes Zeravchan, les randonneurs rencontrent des bergers en train de surveiller leurs troupeaux de vaches et moutons. Ils peuvent prendre des photos avec eux en guise de souvenir lors de leurs séjours en Ouzbékistan. Chaque villageois possède leurs propres bétails qui leur fournissent du lait, des viandes et des œufs. De plus, les amateurs de cuisine peuvent participer à la préparation des plats dans le four traditionnel «tandoor » avec l’aide des femmes ouzbèkes. Ces dernières utilisent du feu de bois pour préparer leurs nourritures. C’est un moment inoubliable à profiter lors de passage en Ouzbékistan pour faire des échanges de cuisine.

Les aventuriers peuvent goûter à ces petits délices avec ces gens autour d’un feu de camp près de leurs yourtes. Ils profitent également d’une soirée étoilée accompagnée de leurs chansons traditionnelles (folkloriques).

La visite du village de Sentob en passant dans le territoire ouzbèk

A 30 kilomètres du lac Aydar, entre le désert de Kyzyl-Koum et les montagnes de Nourata, se situe le petit village de Sentob. Ces habitants conservent leurs modes de vie traditionnelles en bâtissant leurs maisons eux-mêmes avec de petits morceaux de pierres. Les voyageurs peuvent rendre visite à ce lieu soit en randonnée, en Jeep, ou en balade à dos des chameaux. Le hameau de Sentob est également riche en faune et en flore sauvage.

D’ailleurs, les peuples ouzbèks sont chaleureux et accueillants. C’est une occasion pour les voyageurs de participer dans leurs cultures nomades. En poursuivant l’aventure dans la vallée de Sentobsoy, les guides ouzbèks accompagnent les voyageurs tout au long du parcours. Les voyageurs peuvent faire un pique-nique sous les arbres fruitiers à côté du ruisseau pour se reposer. Durant ce petit moment de repos, ils observent les hérons, les pélicans, les canards… qui errent dans la nature.

Ici, d’autre conseil sont disponibles dans cet article.